Accueil | Contact | RSS | S'abonner à la Lettre du Ceras :
s'inscrire
              


Projet

-> Signalez une autre initiative

2017 - mars / avril - Clameurs
Après "Jeunes et engagés", le webdocumentaire présentant la doctrine sociale de l'Eglise à travers le témoignage de jeunes qui la font vivre au quotidien, le Ceras vient de mettre en ligne ce 13 mars 2017 la première partie de "Clameurs", une websérie présentant l'encyclique Laudato Si'. lire la suite...
2017 - mars - Du côté du bouddhisme... une nouvelle approche pour l'économie
Depuis 2013, l'université de Berkeley propose à ses étudiants un enseignement de "Buddhist economics" ou l'application de principes bouddhistes à l'économie. Cette nouvelle discipline était l'objet du "billet économique" de Marie Viennot, ce 6 mars 2017, sur France culture. lire la suite...
2016 - septembre - Une nouvelle édition annotée de « La joie de l’amour »
L’exhortation apostolique 'Amoris laetitia' a surpris par sa liberté de ton, la nouveauté de ses perspectives et sa largeur de vue. lire la suite...
2016 - septembre - Laudato Si', en marche vers la conversion écologique
Le n°7 de "Documents Episcopat", de septembre 2016, revient sur l'encyclique Laudato Si' pour en fournir des clés de lecture et dégager des pistes d'action. lire la suite...
2016 - septembre - Accueillir l’étranger : une mission éducative
les Jésuites de la Province de France viennent d’éditer une brochure avec, en exergue, cette phrase : « Scolariser ses enfants chez les jésuites, c’est vouloir leur ouverture au monde. lire la suite...
2016 - 21 juin - L'extrême droite progresse
Comment réagissent nos politiques ? lire la suite...
2016 - 13-17 juin - Conférence en ligne sur Laudato Si'
Conférence en ligne : http://laudatosiweek.org/index.php/onlineconference/ lire la suite...
2015 - avril - Jeunes et engagés - Portraits d'une Église qui (se) bouge
Le Ceras a lancé en avril 2015 un webdocumentaire inédit sur la doctrine sociale de l'Eglise. lire la suite...

bouton impression

En Espagne, les chrétiens réagissent à la crise

La fabrique de la doctrine sociale - n° 8

Gonzalo Villagrán

jésuite espagnol

En 1993, dans L’Église et les pauvres1, la Conférence épiscopale espagnole avait pris clairement position en matière de modèle économique, identifiant ainsi la racine de la pauvreté en Espagne : « Un système socio-économique basé exclusivement, s’il n’est pas adéquatement corrigé, sur la conception utilitariste et fonctionnelle de l’homme, sur la philosophie de l’inégalité, sur les « mécanismes pervers » de l’ambition et l’enrichissement illimité ».

Cependant, les changements socioculturels – mais aussi ceux survenus dans la composition de la Conférence épiscopale depuis 1993 – l’ont amenée à intervenir plutôt dans les débats portant sur les mœurs (en ce moment, l’élargissement de la loi sur l’avortement), en délaissant un peu les questions économiques.

La déclaration officielle la plus récente sur la situation économique – qui est très grave : 17,6 % de chômage – est le discours du cardinal Rouco, président de la Conférence épiscopale, lors de l’assemblée d’avril dernier. Soulignant surtout, en phase avec l’actuelle position de la Conférence, les racines morales de la crise, il plaide pour « un changement profond des mentalités et des attitudes, à la lumière de la conscience morale formée correctement, c’est-à-dire d’une vraie conversion personnelle et sociale ». Il mentionne aussi le droit au travail et le besoin d’« une régulation juridique et administrative de la vie économique et financière qui soit normative et efficace afin de mieux protéger les institutions de l’État, les institutions financières et les entreprises des conduites gravement égoïstes et immorales stimulées… par l’envie de s’enrichir de manière facile et rapide ».

Mouvements chrétiens

La Caritas espagnole2 – l’institution la plus directement engagée dans l’action face à la crise – déclare que le nombre de personnes aidées par ses différents programmes a augmenté de 50 % ces derniers mois. La Conférence épiscopale et d’autres institutions de l’Église ont fait des donations importantes à ces programmes. Mais Caritas dénonce l’attitude d’une société qui, pendant les années de forte croissance, ne s’est pas souciée d’affronter sérieusement la pauvreté. Elle demande aux forces sociales de s’accorder, par une sorte de pacte d’Etat, sur la nécessité de résoudre les problèmes de pauvreté et d’exclusion.

Plusieurs mouvements chrétiens ont publié des déclarations sur la crise. Le 1er mai, les mouvements ouvriers chrétiens (HOAC, Joc et MTC) dénoncent les conséquences de la précarité de l’emploi, fruit du modèle économique actuel3. Ils plaident pour un large accord politique, économique et social, à l’image des Pactos de la Moncloa du début de la « transition démocratique ». Le mouvement Salvemos la hospitalidad (Sauvons l’hospitalité) a publié un manifeste contre le projet de durcissement de la loi sur l’immigration, qui criminaliserait l’aide aux migrants4.

A un niveau plus académique, le VIe rapport FOESSA (étude régulière de la situation sociale espagnole élaborée par Caritas espagnole, l’université de Comillas et la HOAC5), élaboré avant le déclenchement de la crise, attribuait aux changements libéraux introduits dans le modèle social espagnol le fort pourcentage de la population en situation d’exclusion : le taux de pauvreté (19 %) ne s’est pas réduit depuis les années 906. Il en rend également responsables les faiblesses du système éducatif et les changements du modèle familial.

Un appel à développer l’État providence

La revue jésuite Revista de Fomento social7, qui rappelait, peu avant la crise, l’importance du modèle économique et social européen8, vient de plaider pour que l’aide au développement ne soit pas réduite à cause de la crise9. Les propositions de l’Église convergent pour appeler à développer un État-providence à l’espagnole - la famille y joue un rôle très important – ceci afin d’aider ceux qui courent un danger d’exclusion et leur permettre de s’insérer dans le développement technique et informatif de la mondialisation.

Publié dans la Lettre des Semaines sociales n° 55, juillet 2009

Accueil | Contact | Fil RSS | Mentions légales | Lodel